Mots-clés

, , , , ,

Anna North - Vie et mort de Sophie Stark.Festival America - logo

Vie et mort de Sophie Stark / Anna North.Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Jean Esch. Autrement, 2015 (Littératures). 376 pages

« Sophie comprenait beaucoup mieux les gens, et la façon de les manipuler, qu’elle ne le laissait paraître. Au moment même où j’ai ouvert la porte, elle a su qu’elle pouvait faire de moi ce qu’elle voulait. »Allison vient de quitter sa Virginie natale pour NewYork. Elle travaille dans un bar et n’a aucune ambition, aucun avenir. Puis elle rencontre Sophie Stark, une jeune réalisatrice décidée à faire d’elle une star.
Daniel, ancien champion de basket, se remet d’un terrible accident de voiture. Ses retrouvailles avec Sophie Stark, son amour de jeunesse, lui redonnent le goût de vivre. La carrière de George, producteur hollywoodien, est au point mort. Pour renouer avec le succès, il décide d’appeler Sophie Stark, étoile montante du cinéma indépendant. Artiste passionnée, géniale et insaisissable, Sophie transforme et transcende la vie de ceux qui croisent sa route.
Pour le meilleur et pour le pire.

Tout est dit dans le titre et pourtant cela ne m’a pas empêché de lire de bout en bout ce roman écrit différemment. Car, très vite ce n’est pas le comment  du décès annoncé qui nous intéresse, mais le personnage en son entier. Jeune femme énigmatique, manipulatrice pour les uns, toxique pour les autres, mais entière et pleine de fièvre. Ne prenant pas la peine de s’arrêter devant des personnes qui ne l’intéressent pas.

Pour mieux nous la raconter, c’est une forme déguisée de documentaires qui nous est proposé. Sont réunis dans cet ouvrage des proches qui ont su voir une partie d’elle-même, sans jamais obtenir tout à fait la pleine mesure de ce personnage. Tour à tour, Allison : actrice et amante, son frère qui lui fit découvrir le cinéma qui, à travers ses mots nous raconte l’enfant dont il se souvient, ses paradoxes etc. Mais aussi, Daniel sur qui elle réalisa son premier film, son mari musicien, son producteur et, les critiques de ces films. Tout à tour, ils parlent, sans échanger, mais tous montrent la même femme passionnée qui ne sait pas s’arrêter, saisissant chaque émotion pour construire ses films, pour se révéler ? Plus exactement elle ouvre les yeux de ceux qui l’aiment, leur permettant de rebondir, de s’affirmer. C’est ainsi qu’elle crée, se nourrissant tout en donnant à sa manière.

Femme étrange s’il en est qui ne donne pas forcément envie de la rencontrer, mais qui fascine néanmoins grâce à un ouvrage rédigé avec force et imagination.

Publicités