Mots-clefs

, , , , ,

Avant la tourmente / Anne Perry. Traduit de l’anglais par Jean-Noël Chatain. 10/18, 2007(Grands Détectives). 457 pages.

Juin 1914, Cambridge. Pour Joseph Reavley, professeur à St John, cet été idyllique est anéanti par la mort de ses parents dans un accident de voiture. En lui annonçant l’horrible nouvelle, son frère Matthew, agent des services secrets britanniques, lui révèle que leur père lui apportait justement un mystérieux document… Les deux frères se mettent alors en quête de ce fameux dossier concernant un sinistre complot, et rejoignent leurs soeurs Hannah et Judith dans la demeure familiale.

Sans doute ce roman n’a pas eu le même retentissement pour les lecteurs  qui l’ont lu à sa sortie. Mais presque 10 ans plus tard, je n’ai pu m’empêcher de penser à Downton Abbey (avec une famille beaucoup moins aisée) ou aux Peaky Blinders (les références à l’espionnage et au mouvement irlandais). Cela est somme toute assez logique puisque la 1ère série commençait un peu en amont de la 1ère Guerre Mondiale, la seconde après.

Il s’agit d’une nouvelle saga pour Anne Perry qui a prévu 5 volumes (tous parus) et nous entraîne dans l’histoire d’une famille qui subit les changements d’une époque et va endurer les bouleversements de la Guerre 14-18. Mais ce 1er volume n’en est pas encore là, car il pose avant tout les personnages et les événements qui vont mener les pays à se faire la guerre. Habilement Anne Perry nous glisse dans les faits historiques via le décès des parents Reavley qui pourrait bien être le fruit d’un assassinat. Avec un fils, agent des services secrets britanniques, nous pourrions nous attendre rapidement à être dans le vif du sujet, mais l’auteur a opté pour une autre approche : celle de l’aîné de la famille qui voit sa vie chamboulée par ces disparitions et par celui d’un élève dont il croyait être proche et qui la veille de sa mort, revendiquait être contre la Guerre. Nébuleux me direz-vous, cherchant les tenants et aboutissements de tout cela ?

Certes, je l’avoue, l’ouvrage présente des longueurs qui pour un premier opus peuvent s’expliquer. Après nous avoir dresser le portrait des 4 frères et soeurs ainsi que leurs traits de caractère les plus marquants, le lecteur est en droit d’en attendre davantage. Ce n’est pas dans ce volume que vous allez trouver votre bonheur. Ici il s’agit d’une sorte de mise en abîme, d’enquêtes pour trouver le / les meurtriers des époux Reavley et du jeune Allard ; pour ce dernier l’inspecteur n’est pas sans nous rappeler l’inspecteur Columbo – Trait d’humour de l’auteur ? Je ne sais, car n’oublions pas le contexte de cet été 1914.

Non je n’ai pas été totalement transporté par ce volume, mais Anne Perry joue habilement avec l’histoire et avec les lieux. Certaines descriptions peuvent paraître aux yeux de certains, trop longues, mais d’autres pourraient être comblés en revivant à la fois une époque et en se glissant dans l’existence d’une bourgeoisie, et des lieux. Pas parfait, mais je suis prête à poursuivre, surtout que le personnage de la jeune soeur propose des traits d’indépendance susceptibles de créer des situations cocasses ou fort mal venues pour une jeune femme de cette époque.

Trefoil n’a pas aimé et argumente (me faisant sourire au passage).

Publicités