Étiquettes

, , , ,

Who Was Helen Keller?Who was Helen Keller ? / Gare Thompson. Illustrated by Nancy Harrison. Grosset & Dunlap, 2003. 104 pages

At age two, Helen Keller became deaf and blind. She lived in a world of silence and darkness and she spent the rest of her life struggling to break through it. But with the help of teacher Annie Sullivan, Helen learned to read, write, and do many amazing things. (…) Black-and-white line drawings throughout, sidebars on related topics such as Louis Braille, a timeline, and a bibliography enhance readers’ understanding of the subject.

J’avais entendu parler d’Helen Keller mais je ne connaissais pas son histoire. Il y a quelques temps j’ai eu l’occasion de lire une BD qui lui était consacrée : Annie Sullivan & Helen Keller de Joseph Lambert (Ca et Là, 2013). Aussi, lorsque j’ai découvert cette série de « Who was…/ Who is…. » et connaissant mon flemme pour les livres anglais, je ne me suis pas trouvée d’excuses pour ne pas l’acheter et le lire. Si cette collection s’adresse aux plus jeunes pour leur faire découvrir des figures historiques ou populaires, je la trouve idéale pour ceux et celles qui veulent reprendre un peu leur anglais tout en apprenant quelque chose. Alors oui les biographies ne sont pas forcément l’idéal de chacun, mais comme cette forme ne me déplait pas, j’y ai pris plaisir.

Les volumes sont agrémentés d’illustrations, ainsi si votre bon sens ne vous permet pas de comprendre un mot ou une expression, l’image peut vous y aider. Les phrases restent assez simples sans être d’un niveau infantilisant. L’ouvrage ne s’arrête pas à l’histoire d’une personne mais au contexte historique, aux travaux/personnes liés à cette histoire : cela est présenté sous la forme d’une page illustrée et des traits essentiels de la personne ; ainsi dans ce volume, des pages sont consacrées à : – Alexander Graham Bell, – Thomas Hopkins Gallaudet, – Louis Braille et l’alphabet Braille et, – Franklin Delano Roosevelt.

En 100 pages, vous découvrez une personne, une époque tout en travaillant votre anglais. Je ne sais pas si les auteurs sont spécialistes des personnes mais je n’ai pas cherché à pinailler mais uniquement à découvrir et lire. Les chapitres sont courts donc si vous ne voulez juste prendre quelques minutes, pas de problèmes. Comme vous l’avez sans doute compris, je suis ravie de ma lecture et suis déjà tentée par d’autres titres (peut être sur liseuse, vu les coûts bas proposés et ma biblio commençant à crier tellement les livres sont serrés). La collection est large et mon objectif 2016 étant de lire un titre par mois en anglais, cela me permettrait d’alterner avec les pavés qui sont dans ma bibliothèque en langue anglaise.