Étiquettes

, , ,

Résultat de recherche d'images pour ""Les vieux fourneaux" image"

Les vieux fourneaux. 1. Ceux qui restent. 2. Bonny and Pierrot / Lupano, Cauuet. Dargaud, 2014. 56 + 56 pages. Crédits photos : http://www.dargaud.com/Le-Mag/Actualites/Les-Vieux-Fourneaux-nouvelle-serie-decapante2

Tome 1. Trois septuagénaires, amis d’enfance, se lancent dans un road-movie rocambolesque vers la Toscane. Explications : Antoine vient d’enterrer sa femme et apprend qu’elle l’a trompé, il y a 40 ans, et avec le patron ! Son âme de cégétiste en prend un coup et il décide de commettre un crime passionnel rétroactif. Pierrot, chef de bande d’anars aveugles (Ni yeux, ni maître !), Mimile et Sophie feront tout pour l’en empêcher…

3 vieux irrévérencieux que nous allons suivre dans ces volumes des Vieux fourneaux. Langue acérée, mouvements d’humeur s’ils le veulent ! Il faut dire que nous allons découvrir que ces vieux fourneaux ont un passé de syndicaliste pour l’un : Antoine ; de révolutionnaire / saboteur de 1er ordre pour Pierrot et que Mimile, le baroudeur, a eu une existence bien moins lisse et endormie que son physique ne le laisserait à penser.

3 amis d’enfance que le décès de Lucette, la femme d’Antoine, fait se réunir et se remémorer les moments de leur enfance et de leur jeunesse déjà engagée. Alors je vous vois frissonner car commencer un livre sur une crémation et des larmes on a déjà vu plus drôle. Mais accrochez-vous car Pierrot est au volant pour se rendre chez Antoine et piétons, cyclistes et véhicules n’ont qu’à bien se tenir.

 

C’est bientôt dans un road movie que nous entraînent les auteurs : Antoine étant parti en Toscane réglé son compte à un ancien amant de son épouse et accessoirement, son patron. Ni une, ni deux ces deux complices se lancent à sa poursuite dans la camionnette rouge de Lucette (théâtre de marionnette du Loup en slip) accompagnée de sa petite fille, enceinte de 7 mois et qui, si physiquement ressemble à sa grand-mère, semble avoir hérité de la répartie de ses grands-parents et de leurs valeurs morales.

LVF3

Car oui, Sophie n’a pas sa langue dans sa poche et règle ses comptes avec tous ceux qui la cherchent, dans ce volume comme dans le second tout aussi hilarant. Les 2 tomes parlent non seulement de ces vieux qu’on délaisse plus ou moins, de leurs histoires (pages de flashbacks sur l’enfance des 3 compères ou des moments importants de l’existence d’Antoine et Lucette) et de la manière dont ils continuent de se frotter à leur idéaux (Pierrot, activiste au sein de son groupe de non-voyants anarchistes « Ni yeux, ni maître ») mais aussi de notre société de consommation, du marketing à outrance. Avec Sophie la relève semble presque assurée, mais n’enterrons pas trop vite ces vieux fourneaux qui ont encore plus d’un tour dans leur sac et bien d’autres histoires à nous raconter, qu’elles soient d’amour ou de rébellion.

Merci à Titine pour cet excellent conseil de lecture. Cela faisait longtemps qu’une BD ne m’avait fait autant rire.