https://i0.wp.com/decitre.di-static.com/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/2/5/3/0/9782253005964FS.gifTess d’Urberville / Thomas Hardy. Traduit de l’anglais par Madelein Rolland et André Topia. Le Livre de Poche, 1995. 476 pages. 3*

Jeune paysanne innocente placée dans une famille, Tess est séduite puis abandonnée par Alec d’Urberville, un de ses jeunes maîtres. L’enfant qu’elle met au monde meurt en naissant. Dans la puritaine société anglaise de la fin du XIXe siècle, c’est là une faute irrémissible, que la jeune fille aura le tort de ne pas vouloir dissimuler. Dès lors, son destin est une descente aux enfers de la honte et de la déchéance.

 

Souvenir de jeunesse du film réalisé par Roman Polanski. Dans ma mémoire, la vie de Tess était difficile, elle enchainait les mésaventures et les moments positifs étaient rares, mais je n’étais guère certaine de me souvenir de la chute de cette histoire. Même si je n’ai pas revu ce film depuis, j’aime connaître les deux versions lorsqu’elles existent et voici  un bon moment que je souhaitais lire ce roman.

Oui cette histoire est fortement marquée par la période à laquelle elle a été écrite mais, même s’il est difficile d’admettre certaines situations de notre point de vue, je le vois comme un « témoignage » des faits et du quotidien de la fin du XIXème siècle en Angleterre, de la vie paysanne.

Tess est tour à tour attachante, généreuse et intelligente, même si sa gentillesse va lui nuire plus que de raison, qu’il s’agisse de ses parents ou de ses rencontres avec les hommes. Car non il n’était pas simple d’être une pauvre paysanne en cette période où l a morale impacte plus que de raison les jeunes femmes alors que la décadence est tolérée chez les hommes et plus particulièrement dans la bourgeoisie. Portrait social où la religion trouve sa place dans le contexte historique.

Thomas Hardy donne davantage le beau rôle à la nature qu’il sait décrire à merveille, sans se montrer par trop étouffant. Il décrit amoureusement les paysages de la région où vit Tess, où elle se rend, jouant avec les reliefs, la richesse des prairies et du quotidien lorsque sa vie semble prendre un nouveau tournant, l’opposant à l’aridité de la terre et aux frimas lorsque sa vie se trouve bouleversée par de nouvelles épreuves. Des descriptions qui enrichissent l’histoire sans être pesantes, l’histoire en elle-même étant déjà bien assez pessimiste. En dépit de la religion, de ces peintures, l’existence de Tess est sans espoir.

 

 

 

 

89369686_o     Frogs - VFAL

Chez Fersenette

Publicités