https://i2.wp.com/static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/3/0/2/0/9782302020092FS.gifLes carnets de Cerise. Tome 1, Le zoo pétrifié / Joris Chamblain & Aurélie Neyret.Soleil, 2012 (Métamorphose). 70 pages. 5*

« Il était une fois… Quand j’étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j’avais un journal intime, il commencerait comme ça. Il était une fois… ben moi, Cerise ! J’ai dix ans et demi et mon rêve, c’est de devenir romancière. Ion truc à moi pour raconter des histoires, c’est d’observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets. On a tous un secret enfoui que l’on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes…
En ce moment, avec les copines, on observe quelqu’un de vraiment mystérieux… »

 

Une BD présentée comme un carnet rédigé par Cerise, où la jeune héroïne mêle ses états d’âmes, ses idées, quelques croquis et les photos prises par une de ses amie. Au fil des pages, l’histoire que nous raconte Cerise se dessine sous nos yeux et prend une dimension plus réelle. Cela, tout simplement. ! Car nous la découvrons dans son univers familier, dans son quotidien et auprès du village qui constitue son univers.

Le grand mystère de Cerise est à l’image de son âge, mais reste tendre et émouvant. Le sujet n’est pas si novateur puisqu’il m’a immanquablement fait songer au « Zoo » de Frank – Bonifay (série plus adulte, mais où la thématique de la mort du zoo, sa tentative de le sauver, et le rendu par un artiste).

Néanmoins l’originalité du traitement, le charme des traits des personnages comme du scénario m’ont permis de poursuivre cette lecture avec un plaisir évident. Il va sans dire que les auteurs ont su, dès à présent, susciter la curiosité pour les futurs tomes grâce à l’étrangeté de certains personnages du quotidien de Cerise, mais peut être est-ce seulement un piège car après tout ce « Monsieur Mystère » ne présentait pas si mal, nonobstant le fait de se promener avec des pots de peinture en forêt et parfois accompagné d’un perroquet.

Vous l’aurez compris, je suis restée sous le charme et vous invite à découvrir par vous-même ce bel album qui va, je l’espère plaire à l’enfant de presque 10 ans à qui je le destine. Verdict très bientôt !

 

Le blog de l’illustratrice

Publicités