2012-09-21-17.07.56.jpg

C’est à un programme toujours aussi varié et chargé que nous convie le Festival America pour son édition 2012.

Hasard  de la programmation, reconnaissance du grand public, nul ne peut encore le dire, mais la foule était au rendez-vous dès vendredi après-midi et cela s’est confirmé aujourd’hui samedi.

Il faut dire que l’invité d’honneur, Madame Toni Morrison, sa gentillesse et son esprit, semble galvaniser la foule !

 

Bref il faut se ruer a minima une heure à l’avance pour obtenir une place.

Saluons ici les efforts de tous les membres, professionnels et bénévoles du Festival, qui n’hésitent pas à tenter de trouver des solutions afin que le plus grand nombre d’entre nous puissent assister aux événements et notamment les interventions de cette invité exceptionnelle. 

2012-09-22-16.21.34.jpg

Vous pouvez retrouver la vidéo de sa première intervention, vendredi, sur le site du Festival America ou via Youtube.

 

Je vous reparle très vite des événements auxquels j’ai pu assister. Pas aussi nombreux que je le souhaitais pour des raisons personnelles, mais je vais garder en mémoire (et vous faire partager) un petit déjeuner magnifique avec Louise Erdrich.

Ce à quoi j’ai pu assister :

* Vendredi 21 septembre

Café des libraires, Ouverture avec Toni Morrison (cf la vidéo ci-dessus)

Scène « In the city » avec Teju Cole, Jonathan Dee, Adam Ross

Café des libraires, « Les chemins de l’existence » – extrait- avec Julie Otsuka …

* Samedi 22 septembre

Petit déjeuner avec Louise Erdrich

Forum des écrivains « Le rôle de l’écrivain » avec Russell Banks, Louise Erdrich, John Freeman, Nicole Krauss et Luis Sepulveda

Scène « Notre époque » avec Russell Banks, Jennifer Egan, Chad Harbach,Rebecca Makkaï

Grand entretien avec Toni Morrison.

 

Le programme de demain est prêt; reste à savoir si je vais être apte à m’y rendre.

Les premiers ouvrages que j’ai hâte de découvrir sont ceux de Julie Otsuka, Rebecca Makkaï et Nicole Krauss (et bien entendu Louise Erdrich).

Les autres viendront dans un second temps, mais je vous en reparle

Bravo aux traducteurs et bénévoles !!!

Publicités