Oui je sais que la question pourra sembler idiote à des gens de passage, mais en tant que LCA, je suis certaine que vous avez une petite idée ! Voyons, les enfants ne sont pas là, vous êtes seuls chez vous donc qu’allez-vous faire ?

Avant de lire les réponses de Umberto Eco & Jean-Claude Carrière, je vous invite à cogiter et à laisser une réponse.

Peut-être que votre BAL vous dira merci ;-D

 

 

https://i2.wp.com/leterrierdechiffonnette.hautetfort.com/media/02/00/775617785.gif

Sur une idée de Chiffonnette ;-D

 

 

 

« Après que j’ai parlé si bien des livres, laissez-moi vous dire que j’aracherais mon disque dur externe de 250 gigas, contenant tous mes écrits des trente dernières années. Après quoi, si j’en avais encore la possibilité, je chercherais à sauver bien entendu un de mes livres anciens, pas nécessairement le plus coûteux, mais celui que j’aime davantage. (…) J’espère n’avoir pas le temps d’y réfléchir trop longtemp. Disons que j’irais peut-être prendre le Peregrinatio in Terram Santam, de Bernhard von Breydenbach, Speier, Drach, 1490, sublime pour ses gravures sur plusieurs feuilles repliées. « 

Umberto Ecco

 

« Pour ma part je prendrais sans doute un manuscrit d’Alfred Jarry, un d’André Breton, un livre de Lewis Caroll qui contient une lettre de lui. (…) »

Jean-Claude Carrière.

 

 

N’espérez pas vous débarasser des livres : Entretiens menés par Jean-Philippe de Tonnac / Jean-Claude Carrière, Umberto Eco. Le Livre de Poche, 2010. 282 pages.

Publicités