couino-ergo-sum.jpgEt oui depuis que je suis en contact permanent avec d’autres blogeuses (j’ai décidé aujourd’hui qu’en dépit de toute règle grammaticale, le féminin l’emporte), je ne peux plus guère me cacher derrière une facette bon teint. Alors quitte à horrifier un peu plus, je revendique aujourd’hui d’être en sus de tous mes travers et défauts une COUINEUSE.

La charte de la Couinerie est aujourd’hui disponible grâce aux esprits en ébullition permanente de Fashion & Bookomaton – mais vous les auriez reconnues sans mal à la lecture de ladite charte –

Avant de vous laisser la lire, un dernier :

Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

 

(cliquer sur la charte pour mieux la voir)


Charte

Publicités