Je me moque des complicités de Swap et bien aujourd’hui (enfin hier, vu l’heure tardive à laquelle je rédige ce billet), ce fut mon tour d’être prise au piège.
Déjeuner prévu depuis une semaine en compagnie de 3 blogueurs parisiens et la découverte d’une table tahitienne, dont le décor déjà très chatoyant est agrémenté des guirlandes, et autres décorations de Noël, sans oublier le sapin. Bien entendu nous papotons des prochaines fêtes de fin d’année en attendant la dernière convive. Les lumières s’éteignent, quelques personnes commencent à chanter « Joyeux anniversaire », mais non… juste quelques fusibles qui ont sauté. Notre table se complète, la lumière revient et là, ta-dam….

Une enveloppe surgit de ma droite :

P1030699.JPGL’avez-vous reconnu ? Son écriture ou son inséparable amie ?

Roulée dans la farine, vous dis-je. J’avais bien eu un doute en lisant, chez l’organisatrice de ce swap, ce commentaire,
« Le mien devrait « partir » en fin de semaine ! ;-)«  mais … comme d’habitude, cela m’était sortie de la tête…
Vraiment je crois que je suis vraiment plus que tête en l’air !
Et dans cette enveloppe :
P1030701.JPG
Le SLAT fait sous mes yeux voici une quinzaine de jour ! Oui,oui, vous avez bien lu !! Quand je vous dis que je suis totalement frappadingue, et que je me permets quand même de ricaner lorsque cela arrive aux autres.
En plus de ce SLAT, une petite pochette afin de protéger les bouquins que je promène avec moi (dans mon sac à main – besace ; je le cite car il est visible sur la photo et, je le sens terriblement jaloux lol).
Et, dans son habit de lumière pour les fêtes Paris est une fête / Ernest Hemingway ! Coffret qui fut admirer par tous ceux qui l’ont vu aujourd’hui.
Voilà Bladelor, Ici s’arrête le Swap organisé par tes soins, tu peux vaquer à tes occupations .

Pour les autres.
Et le sac Pucca me direz-vous, que vient-il faire là, à part vous aider à démasquer ma gentille swapeuse ?

Et bien, dans cette ambiance festive de préparatif de Noël, et de pré-anniversaire (toutes les excuses sont bonnes, mais je ne vais pas me plaindre ), ma mystérieuse swappeuse a vu les choses en un peu plus grand que les consignes et cela donne cela. [un second indice pour la démasquer est glissée dans les cadeaux]

P1030703.JPGNous avons donc en sus des présents précédemment décrits :
* Un paquet de tisane créative « Veillée autour du feu ». Vu le temps que la météo annonce pour ce week-end, je crois que je ne vais pas tarder à les tester.
* Du thé « Un soir de Noel » dans sa belle boîte de fête.
* Le livre que ma swappeuse voulait m’offrir mais qui dépassait les 300 pages demandées : Saltarello / Matthieu Dhennin, dédicacé !
* Pour accompagner lecture et boissons, une boîte de chocolats, dont voici, sous vos yeux émerveillés le contenu :

P1030708.JPG

Les petits bouts manquants – mais discrets vu la taille des chocolats – sont liés à la dégustation proposée à mes collègues lorsque je suis rentrée toute pimpante et chargée, annonçant que j’avais rencontré le père la mère Noël en chemin :))


Un très très très grand MERCI à Caro[line] (que vous aurez reconnu sous ses habits de gala. Oui je sais vous n’allez pas regarder les prochains Père Noël croisés de la même manière après avoir lu ce billet, vous demandant si elle n’a pas  à nouveau enfilée ce costume) qui a eu les yeux déformés par la féérie de Noël (donc Bladelor, pas taper, pas gronder) et qui a beaucoup amusé notre tablée : ICB & Tamara, qui furent les témoins de l’ouverture de ces multiples surprises.


Merci à tous les complices de cette aventure et une nouvelle fois à Caro[line] et Bladelor.

Publicités