Mercy Thompson. Tome 3 : Le baiser du fer / Patricia Briggs. Traduit par Lorène Lenoir. Milady, 2009. 410 pages
« Je retroussai mes babines pour lui donner une bonne vue de mes crocs. J’avais beau ne pas peser plus de quinze kilos sous ma forme de coyote, j’étais néanmoins un prédateur… »
La forme de Mercy Thompson est peut-être changeante, mais ce n’est pas le cas de sa loyauté. Lorsque son ancien patron et mentor est arrêté pour meurtre et abandonné par les siens, Mercy est la seule à vouloir l’innocenter, qu’il le veuille ou non.
Le coeur de Mercy , quant à lui, est à l’image de la nature de sa propriétaire : partagé. il balance entre deux loups-garous. Or, ces derniers ne sont pas réputés pour leur patience, et si elle ne parvient pas à faire un choix, Sam et Adam s’en chargeront peut-être pour elle…

Si dans le premier volume des ses aventures, Mercy sollicitait l’aide de son ami vampire Stefan, dette qu’elle allait rembourser dans le second en étant aider par les Faes. Qui paie ses dettes s’enrichit, dit l’adage, mais en remboursant Zee et Oncle Mike, Mercy se trouve entraîner dans une nouvelle aventure qui, si elle nous permet d’explorer davantage la communauté des Faes et notamment les réserves créées à leur demande (vous saurez, en partie, pouquoi…), va la mener bien loin des mondes qu’elle maîtrise (loups-garous & humains), la jetant entre les pattes d’un monsieur tout le monde qui se voudrait le maître des pouvoirs des faes (oui c’est un peu plus original que maître de l’univers, il a dû se rendre compte que tout ceux qui ont essayé ont échoué :-D), d’un fae particulièrement repoussant  mais très affamé de chair humaine (un kelpie) ainsi que des Seigneurs gris. Comme vous pouvez le voir, comme à son habitude, Mercedes attire les découvertes et les ennuis. Effectivement elle apprend beaucoup, tout comme nous, du monde de ces personnages si énigmatiques et silencieux, mais à quel prix ! Si la communauté est cette fois redevable envers Mercy à la fin de ce volume, c’est bien grâce à sa ténacité, sa volonté d’aider ses amis mais au péril de sa vie.
Heureusement les loups-garous gravitent toujours autour d’elle, et vous retrouverez au cours de cette histoire les 2 Ranger & Morelli de la série : Adam et Samuel et découvrirez que l’un d’entre eux ne s’avoue non pas vaincu, mais qu’il ne l’aime plus.
Enfin tous les protagonistes de cette série vous le diront : relisez donc les histoires de Grimm et vous découvrirez une partie de la vie / vérité de tous les héros de Patricia Briggs.

A déplorer : une couverture vraiment peu agréable visuellement parlant, bien entendu.

 

Comme vous vous en doutez, j’attends la suite de la traduction et des épisodes avec quelque impatience. Mais que font l’auteur et sa traductrice ????